La Maison des Canuts à Lyon, lieu de défense de la soierie française





Au XIXème siècle, le terme "canut" était utilisé pour désigner les ouvriers tisseurs de la soie qui occupaient principalement le quartier de la croix Rousse à Lyon.






C'est au regard de l'histoire de ces artisans qu'on appelait "les canuts", qu'en 1970, Cooptiss (une coopérative d'artisans lyonnais) a créé la Maison des Canuts. Ce lieu était destiné à être un endroit de promotion des savoir-faire lyonnais.




Lors de votre prochaine visite à Lyon allez découvrir cette honorable maison Maison des Canuts. Là bas, on vous proposera des parcours guidées avec des démonstrations de tissage sur des vieux métiers Jacquard à bras. Vous découvrirez ainsi toute l’histoire de la soierie lyonnaise de 1536 à nos jours, sur les origines de la soie en Chine, sur l’organisation et la révolte des canuts et tant d’autres découvertes et informations.


En 2004, Virginie et Philibert Varenne reprennent la gestion de la Maison des Canuts, haut lieu du patrimoine lyonnais et français.

Leur souhait est de rénover cet endroit afin de lui redonner son âme d’antan : un lieu où les métiers à tisser étaient les créateurs de soieries d’exception.

La défense de la soierie lyonnaise est une histoire de famille. En 1875, L’arrière grand père de Philibert débute une carrière textile à l’âge de 15 ans, puis créait en 1890, après de nombreux voyage en Inde, la société « L’Alliance textile » qui deviendra par la suite « Soierie Varenne ».

Aujourd’hui, une nouvelle maison « Phileone » créée par Virginie, Philibert et leur fille Sixtine s’attache à défendre ce savoir-faire français lié à l’excellence des savoir-faire lyonnais.

La Maison Philomène tisse, tricote, imprime, teint et confecionne ses tissus, écharpes et foulards en France. Philéone s'engage a respecter le savoir faire français tout en comprenant l'impact environnemental de ses productions. Les prix sont raisonnables et la qualité garantie.





🇬🇧 In the 19th century, the term "canut" was used to designate silk weavers. These workers mainly occupied the Croix Rousse district in Lyon.

It is in view of the history of these workers that we called "the canuts" that in 1970, Cooptiss (a cooperative of Lyon craftsmen) created the Maison des Canuts. This place was intended to be a place to promote Lyon looms.

On your next visit to Lyon, we must visit this honorable Maison des Canuts. There, we will offer you guided tours with weaving demonstrations on old Jacquard hand looms. You will also discover the whole history of Lyon silk from 1535 to the present day, on the origins of silk in China, on the organization and the revolt that the canuts and so many other discoveries and information.




In 2004, Virginie and Philibert Varenne took over the management of the Maison des Canuts. Their wish is to renovate this place in order to give it back its former soul : a place where the looms were the creators of exceptional silks.

The defense of Lyon silk is a family story. In 1875, Philibert's great-grandfather began a textile career at the age of 15, then created in 1890, after many trips to India, the company “L'Alliance textile” which later became “Soierie Varenne ".

Today, a new house "Phileone" created by Virginie, Philibert and their daughter Sixtine is committed to defending this French know-how linked to the excellence of Lyon's looms.

Maison Philomène weaves, knits, prints, dyes and makes its fabrics and scarves in France. Philéone is committed to respecting French know-how while understanding the environmental impact of its productions. The prices are reasonable and the quality guaranteed.




© 2016 par Theo Avoyne 

14 avenue Richerand, 75010, Paris, France