Les Pianos Pleyel : la plus ancienne fabrique de pianos d'Europe

06/19/2017

L'association Quatre Couleurs remercie la Maison Pleyel et sa responsable Anne-Emmanuelle Khan pour sa participation au vernissage de l'exposition Itinérance avec les oeuvres de Bruno Moinard

Pleyel, c'est une histoire tournée vers l’avenir la formidable épopée d'une dynastie  d’entrepreneurs passionnés par la facture instrumentale, la musique et les artistes.

Crée en 1807, la Maison Pleyel est le plus ancien facteur de pianos encore vivant au monde.

Inventive, avant-gardiste, la Maison Pleyel a toujours bénéficié des connaissances et des savoir-faire d’ingénieurs compétents, de musiciens et des meilleurs experts en matière de facture instrumentale, qui sont à l’origine d’avancées techniques performantes, consacrées par de nombreux brevets, couronnées à plusieurs reprises par des médailles d’or à l’Exposition Universelle de Paris ou de Londres.

 

 

De nombreux jeunes talents furent découverts par la Maison Pleyel et se sont produits dans les

salons Pleyel pour en devenir d’illustres ambassadeurs, faisant ainsi découvrir le plaisir de jouer sur ces instruments d’exception et donner à entendre cette couleur de son inimitable, ce timbre si caractéristique des plus grands pianos français : aigus scintillants, basses amples et profondes avec un médium coloré permettant aux meilleurs artistes de s’exprimer par un jeu tout en nuances, en légèreté, en rondeur avec une grande finesse du toucher.

Toutes ces particularités coloristiques romantiques incarnent « le son à la française », qui signent la qualité des pianos Pleyel.

Frédéric Chopin fut l’un des premiers promoteurs passionnés de la marque, lorsqu’il s’exclame :

« Quand je me sens en verve et assez fort pour trouver mon propre son à moi, il me faut un piano de Pleyel ! »

 

N’oublions pas Claude Debussy, Camille Saint-Saëns, Arthur Rubinstein, Arthur Honegger, Nikolaï

Rimski-Korsakov, Sergueï Rachmaninov, Wanda Landowska, Igor Stravinsky, ou Alfred Cortot qui

furent eux aussi des amoureux passionnés des pianos Pleyel !

Riche de 210 ans de savoir-faire en matière de facture instrumentale mais aussi en matière de

création, la Maison Pleyel a fabriqué près de 270 000 pianos, a bâti la célèbre Salle Pleyel et est devenue synonyme d’excellence française.

 

Aujourd’hui, les pianos Pleyel ont développé une collection de pianos d’exception signée par des

designers (Andrée Putman, Hilton McConnico, Michele de Lucchi, Peugeot Design Lab), des artistes

plasticiens (Marco Del Re, Aki Kuroda, Marteen Baas) et des décorateurs d’intérieur (Alberto Pinto, Jacques-Emile Ruhlmann) en leur demandant de réinventer le piano avec leur vocabulaire, avec des codes d’aujourd’hui. Les pianos Pleyel sont désormais fabriqués en série limitée ou en modèle unique pour des commandes particulières.

 

 

Un piano, c’est 5000 pièces assemblées qui nécessitent l’expertise de plus de vingt métiers

différents, c’est un savoir-faire rare transmis de génération en génération, c’est au minimum 9 mois de fabrication.

 

La Maison Pleyel a l’ambition de dépoussiérer l’image du piano en instrument d’aujourd’hui en

transformant le piano en ouvrage d’exception, en objet de l’art de vivre, empreint d’un raffinement et d’une certaine idée de l’excellence française pour qu’il devienne un objet de luxe faisant partie du patrimoine culturel vivant.

 

www.pleyel.com

Please reload

© 2016 par Theo Avoyne 

14 avenue Richerand, 75010, Paris, France